----------------
en

Recherche
Retour

BLACK IPA – Pit Caribou

mars 21, 2019

Tous les experts s’accordent à dire que la première bière américaine de ce type fut brassée par Greg Noonan et son acolyte du Vermont Pub and Brewery Glenn Walter en 1997. Cependant, des experts anglais insistent pour dire que des décennies auparavant, plusieurs pubs d’Angleterre avaient tenté l’expérience.

Ce n’est qu’au début des années 2000 que le style prit vraiment son envol. Plusieurs brasseries de la côte ouest-américaine créèrent la Cascadian Dark Ale. Cette dernière mettait en valeur les houblons cultivés dans cette région. Certains affirment que la création de ce style de bière serait à l’origine du projet de créer un état indépendant qui réunirait hypothétiquement l’Oregon, l’état de Washington et la Colombie-Britannique…

Malgré la controverse toujours existante sur le nom du style (Black IPA, Cascadian Dark Ale, Noonan Black Ale, Dark Bitter, etc…), cette bière demeurera toujours un amalgame de Porter Robuste et de IPA Américaine côte ouest. Un exemple récent qui, selon moi, est très caractéristique de ce style est la Black IPA de Pit Caribou.

Notes de dégustation : Des effluves de conifères frappent d’abord le nez. Elles sont rapidement suivies d’arômes de torréfaction rappelant le café bien corsé. Il y a également présence de notes d’agrumes et de poivre noir.

La mousse de couleur moka, dense et persistante recouvre ce liquide brun foncé à la limite du noir, aux reflets roux et à l’aspect limpide malgré sa couleur sombre. Les traces de mousse laissent une magnifique dentelle sur le verre. L’entrée de bouche se veut passablement houblonnée avec de la résine de pin bien en évidence, ainsi que le goût du poivre noir rajoutant un peu de piquant. Le malt torréfié est très bien balancé et se reconnait sous forme de café bien noir et de chocolat mi-sucré mi-amer. Un petit côté mélassé nous fait découvrir son aspect légèrement sucré. Sa finale est porteuse d’une amertume résineuse franche, mais délicate. La finale en bouche est tout à fait sèche, malgré une légère âpreté. Le corps est un peu plus plein et grassouillet que la normale. L’effervescence est douce. Le mot clé ici est : équilibre. Équilibre parfait entre saveurs maltées et houblonnées; ce qui fait la marque d’une bonne Black IPA.

Santé!


Dandeman